Allaitement maternel

Les professionnels de la santé recommandent de commencer l'allaitement maternel dans les premières heures qui suivent l'accouchement et de le poursuivre aussi souvent et autant que le bébé le souhaite.
Partager sur facebook
Partager sur twitter

À quel moment commencer l’allaitement maternel ?

Vous devez commencer à allaiter peu de temps après l’accouchement, dès que vous êtes rétablie. Il est important d’allaiter le bébé au lait dense (colostrum) sécrété par le corps dans les premiers jours après l’accouchement. Le colostrum aide le bébé à grandir et à absorber les substances protectrices qui luttent contre les maladies. Même si la production de lait est retardée d’un ou deux jours, vous devez éviter de commencer à nourrir votre bébé au lait maternisé ou au biberon. Vous devez poursuivre l’allaitement maternel autant que possible. En allaitant le bébé régulièrement, même après 3 ou 4 jours, un peu de lait peut couler de vos seins. L’allaitement maternel doit être maintenu pour les nouveau-nés et les bébés atteints de jaunisse. Ne donnez au bébé aucune tétine artificielle, si elle peut être évitée.

Comment mettre le bébé au sein ?

Il est souvent confortable pour la mère d’allaiter en position allongée pendant les premiers jours. De cette façon, le bébé est placé face à la mère, qui est couchée sur le côté. La mère peut orienter le bébé à l’aide de son bras libre et de sa main vers son sein. Cette position peut aider le bébé à se sentir à l’aise si la mère utilise un oreiller pour soutenir son dos pendant l’allaitement. Lorsque la mère allaite en position assise, elle doit s’asseoir ou se pencher un peu, mais ses genoux doivent rester droits. Pour cette position, la mère peut utiliser un tabouret sous ses pieds si nécessaire. Placer un oreiller sur ses genoux peut l’aider à tenir le bébé de manière confortable.

Comment mieux mettre le bébé au sein ?

Les bébés tètent en ouvrant grand la bouche et en bougeant la langue. Amenez lentement votre bébé vers le sein, de sorte que sa bouche touche le mamelon. Il se peut que la mère ressente une douleur au mamelon lorsqu’elle commence à allaiter. Toutefois, si la douleur ne disparaît pas pendant l’allaitement, cela signifie que le bébé ne prend pas le sein correctement. La douleur au mamelon est liée au fait que le bébé promène sa langue contre le mamelon au lieu du sein.

Si la bouche du bébé n’est pas suffisamment ouverte, la langue frottera et blessera le mamelon. Si le bébé ne semble pas suffisamment rassasié après l’allaitement, cela signifie qu’il a du mal à prendre le sein. Le bébé doit ouvrir grand la bouche pour atteindre les canaux lactifères pleins de lait.

Expression et conservation du lait maternel pour l’allaitement du bébé

Si vous ne pouvez pas allaiter efficacement au sein, vous devez continuer à nourrir votre bébé avec du lait maternel sans avoir recours à d’autres préparations pour nourrissons. Si vous éprouvez des difficultés à allaiter ou que votre bébé a du mal à téter, vous pouvez exprimer votre lait maternel à l’aide de vos mains ou en utilisant un tire-lait électrique.

Conservation du lait maternel fraîchement exprimé

Le lait maternel fraîchement exprimé peut être conservé jusqu’à 24 heures au réfrigérateur.

Il peut être conservé jusqu’à 4 semaines dans le compartiment de congélation d’un réfrigérateur.

Il peut être conservé jusqu’à 6 mois au congélateur.

Le lait maternel déjà congelé peut être conservé jusqu’à 24 heures au réfrigérateur.

Il peut être conservé pendant 6 à 8 heures à température ambiante.

Le lait maternel qui a déjà été congelé ne doit pas être recongelé.

Le lait maternel sorti du congélateur doit être décongelé à température ambiante ou réchauffé en le faisant tourner doucement dans de l’eau chaude. Il ne doit pas être décongelé à la chaleur directe ou au micro-ondes.

Augmentation et reprise de la production de lait maternel

Si la production de lait est réduite pour des raisons telles que l’arrêt de l’allaitement maternel parce que la mère ou le bébé est malade ou que le bébé commence un régime artificiel, la mère doit augmenter sa production de lait, si elle souhaite recommencer à produire du lait maternel. Pour y parvenir, la mère doit allaiter son bébé fréquemment, maintenir une alimentation saine, consommer beaucoup de liquides et, surtout, se concentrer sur l’allaitement de son bébé. Une augmentation régulière de la production de lait maternel sera observée quelques jours après que le bébé aura recommencé à téter.

Comment exprimer le lait maternel

Chaque maman doit savoir comment exprimer le lait maternel à la main. L’expression du lait maternel peut s’avérer nécessaire dans diverses situations. L’expression du lait permet de :

réduire l’engorgement mammaire et le gonflement des seins ;

nourrir le bébé jusqu’à ce qu’il apprenne à téter à partir d’un mamelon ombiliqué ;

nourrir un bébé qui refuse l’allaitement maternel jusqu’à ce qu’il aime la tétée ;

empêcher l’écoulement inutile de lait si le bébé ne peut pas téter efficacement ;

empêcher l’écoulement inutile de lait si le bébé ne peut pas téter efficacement ;

prévenir les fuites de lait, si la mère ou le bébé est malade.

Si la mère travaille :

Utiliser les mains est la meilleure façon d’exprimer le lait maternel. L’expression ne requiert aucun équipement et peut être effectuée n’importe où et n’importe quand. Assurez-vous que la tasse dans laquelle le lait sera versé est stérile. Vous devez utiliser une tasse ou un verre à bord large lorsque vous exprimez le lait à la main. Lavez la tasse avec de l’eau et du savon, puis faites bouillir la tasse ou remplissez-la d’eau bouillante. Après quelques minutes, vous pouvez la vider. L’eau bouillante éliminera la plupart des bactéries.

Importance du lait maternel

Le lait maternel constitue la forme d’alimentation la plus propice à la santé physique et mentale du bébé.

La production de lait est plus facile lorsque l’allaitement maternel commence peu après l’accouchement et est effectué fréquemment.

Allaiter très tôt après l’accouchement arrête rapidement l’hémorragie du post-partum, prévient l’engorgement mammaire ou l’infection des seins et permet une gestion plus facile de la période post-partum.

Les bébés allaités n’ont besoin d’aucun autre liquide, y compris de l’eau, des compléments nutritionnels ou des vitamines, à l’exception de la vitamine D.

Le fait de donner au bébé des liquides ou des compléments nutritionnels diminue la production de lait maternel de la mère.

Les bébés qui ne sont nourris qu’au lait maternel pendant les 6 premiers mois grandissent et se développent sainement. Ils sont immunisés contre les maladies, n’attrapent pas les maladies microbiennes comme la diarrhée et ne tombent plus aussi souvent malades après cette période.

Grâce à l’allaitement, la relation entre la mère et le bébé se renforce, ce qui permet à la mère d’accueillir plus facilement son bébé et au bébé de développer une personnalité saine.

Toute mère en bonne santé est capable de produire suffisamment de lait pour son bébé.

Quels sont les bienfaits du lait maternel ?

Le lait jaune sécrété par les seins juste après l’accouchement s’appelle le colostrum. Il protège le bébé contre les maladies. Malgré qu’il soit en petite quantité, le colostrum est suffisant pour nourrir le bébé et lui faire aller à la selle.

Le lait maternel est l’aliment idéal pour nourrir le bébé.

Le lait maternel est l’aliment le plus naturel et le plus frais.

Le lait maternel est toujours propre et stérile.

Le lait maternel est toujours disponible et économique.

Le lait maternel se digère facilement et complètement.

Les bébés allaités souffrent moins souvent de douleurs abdominales et de constipation.

Le lait maternel est le médiateur de l’attachement mère-enfant.

Allaiter votre bébé peut l’aider dans son développement intellectuel.

Une mère qui allaite souffre moins d’hémorragie post-partum.

Une mère qui allaite perd du poids plus facilement en raison du fonctionnement accru de son métabolisme.

L’allaitement peut réduire le risque de contracter des cancers du sein, de l’utérus et du col de l’utérus.

Expression du lait maternel à la main

1. Lavez-vous soigneusement les mains avant le processus d’expression.

2. Asseyez-vous dans une position confortable, puis massez doucement votre sein du bout des doigts de la partie externe du sein à la partie intérieure vers la zone brunâtre ou rosâtre entourant le mamelon. Appliquez une serviette chaude sur vos seins pour augmenter le débit de lait.

3. Tenez votre sein en plaçant votre pouce sur la partie supérieure et en plaçant vos autres doigts sous la partie inférieure. Si le sein est de gros volume, vous devez le tenir avec une main sur le dessus et l’autre main sur le dessous. Pour exprimer le lait maternel, appuyez doucement votre pouce et vos doigts vers l’intérieur, vers la paroi thoracique, puis l’un contre l’autre. Continuez d’appuyer tout en éloignant votre main de la paroi thoracique. Cette méthode permet au lait maternel de s’écouler vers le mamelon. L’expression du lait maternel n’est pas un processus douloureux ; si vous avez mal, alors la méthode que vous utilisez n’est pas la bonne. En répétant ce processus, le lait maternel commence à s’écouler. Vous devez répéter le processus d’expression pour permettre au lait de s’écouler. Pendant le processus d’expression, vous devez déplacer le bout de vos doigts en les faisant glisser ; vous ne devez pas frotter la peau de votre sein avec le bout de vos doigts. Vous ne devez pas déplacer votre main seulement autour de la partie charnue du sein, mais masser votre sein entier, y compris l’aisselle. L’expression du lait maternel à la main dure environ 20 à 30 minutes. Appliquer une serviette chaude, prendre un bain chaud et balancer les seins en se penchant vers l’avant favorise l’écoulement du lait maternel. Se pencher vers l’avant permet de vider la partie inférieure.

PLUS D’ALLAITEMENT = PLUS DE STIMULATION = PLUS DE LAIT

Plus le bébé tète, plus la mère produit de lait.

Dois-je utiliser les deux seins pour allaiter ?

Le lait qui s’écoule au début de chaque allaitement s’appelle le « lait de début de tétée » et contient moins de matières grasses. À mesure que le bébé continue de téter, la composition du lait maternel change et sa teneur en matières grasses augmente. Le « lait de fin de tétée » est le lait qui a la teneur la plus élevée en matières grasses et est sécrété à la fin de l’allaitement maternel. Un bébé a besoin de lait de début et de fin de tétée.

La teneur en matières grasses du lait de fin de tétée est similaire à celle du lait de vache. Il est plus léger et plus digeste. Ces matières grasses sont une source d’énergie inestimable pour le bébé. Le bébé atteint l’état de satiété et a besoin de l’énergie fournie par ces matières grasses pour prendre suffisamment de poids.

Si vous mettez bien votre bébé au sein et que vous le nourrissez jusqu’à ce qu’il soit rassasié et arrête de téter seul, cela signifie que votre bébé prend à la fois du lait de début et de fin de tétée. Si le bébé veut continuer à téter, vous pouvez lui donner l’autre sein. Si le bébé n’est allaité qu’avec un seul sein, vous devez utiliser l’autre pour l’allaitement suivant. Entre-temps, il convient d’exprimer le reste du lait après l’allaitement. Si vous allaitez votre bébé avec les deux seins, pour la prochaine tétée, commencez par le sein que le bébé a tété la fois précédente. La plupart des bébés se rassasient en tétant un seul sein pendant 5 à 10 minutes, puis s’endorment. Certains bébés tètent pendant au moins 20 à 30 minutes.

La tétée de nuit est-elle nécessaire ?

La tétée de nuit augmente la production de lait car davantage d’hormones sont sécrétées la nuit. Les hormones qui augmentent la production de lait détendent la mère et la mettent parfois dans un état de somnolence. Ainsi, la mère bénéficie généralement d’une bonne nuit de repos, même après la tétée de nuit. Les bébés souhaitent aussi téter la nuit, jusqu’à ce que la tétée de jour uniquement suffise pour les rassasier. Le moment où arrêter la tétée de nuit varie en fonction du bébé. En général, les intervalles entre les tétées de nuit s’allongent après les premiers mois.

À quelle fréquence devez-vous allaiter votre bébé ?

Il n’est pas nécessaire de fixer une limite de temps pour l’allaitement.

Vous devez allaiter votre bébé fréquemment afin d’augmenter la production de lait.

Vous devez allaiter votre bébé chaque fois qu’il pleure.

Les nouveau-nés veulent généralement téter de 8 à 10 fois par jour ; ce nombre diminue progressivement.

L’allaitement maternel fréquent prévient l’engorgement mammaire et la douleur des seins et permet la production d’une grande quantité de lait.

Ne donnez que du lait maternel à votre bébé pendant les 6 premiers mois pour assurer sa santé et son bien-être mental. Après les 6 premiers mois, vous pouvez continuer à allaiter en association avec des compléments nutritionnels appropriés et, ce, pendant encore 2 ans. Le lait maternel contient la quantité correcte d’aliment et d’eau nécessaires pour le bébé. Le lait maternel étanche la soif de votre bébé même lorsqu’il fait très chaud. Si vous donnez de l’eau à votre bébé, il ne voudra pas téter car son estomac sera plein d’eau. Le bébé commencera donc à téter de moins en moins et les seins produiront moins de lait.

Comment soulager le bébé de ses gaz après l’allaitement ?

Après l’allaitement, tenir le bébé droit pendant 10 à 15 minutes l’aide à soulager la pression excessive. Si le bébé s’endort sur le sein et semble tranquille, il n’est pas nécessaire de le soulager de ses gaz. Si le bébé est agité, lui tapoter doucement le dos tout en le tenant droit peut aider à le soulager de tout gaz emprisonné.

Pourquoi les bébés ont-ils le hoquet et que faut-il faire pour l’arrêter ?

Le hoquet des bébés est dû au développement d’un muscle appelé diaphragme.

C’est un phénomène tout à fait normal et physiologique. Pour arrêter le hoquet :

• Patientez

• Tenez le bébé droit

• Massez le bas de ses pieds

• Massez le bas de ses pieds

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les nouveaux-nés, n’hésitez pas à consulter nos autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *